Ligue contre la vivisection

Site de la ligue contre la vivisection

Ligue Française contre la vivisection

“Les animaux sont des êtres vivants

doués de sensibilité.” Article 515-14 du Code civil

La Ligue française contre la vivisection (LFCV) est une association à but non lucratif créée en 1956 et entièrement vouée à la cause commune de respect dû à l’Humain et à l’Animal. La LFCV vise par les voies légales l’abrogation de toutes les réglementations cautionnant les expérimentations, vivisections, subies par l’Humain ou l’Animal à l’origine de mutilations volontaires ou d’altérations pouvant occasionner des séquelles irréversibles. Elle s’oppose à toute forme de commerce instauré à des fins expérimentales, de trafics d’organes sur l’Humain ou l’Animal. Elle s’implique aussi dans la défense animale.

Qu’est-ce que la vivisection ?

La vivisection est une méthode de recherche permettant l’utilisation d’animaux vivants pour le développement des connaissances biomédicales. Par obligation légale, toute nouvelle substance et tout nouveau médicament doivent être testés sur des animaux avant leur mise sur le marché. Cependant, il est démontré que la recherche expérimentale menée sur les animaux est non seulement inutile mais également dangereuse et trompeuse car fondée sur une erreur méthodologique en considérant les animaux comme des modèles fiables pour l’homme. En effet, aucune espèce animale ne peut être un modèle biologique pour une autre et les concordances entre deux espèces, pouvant parfois être vérifiées, ne le sont qu’à posteriori.

 

Pourquoi la vivisection est condamnable ?

 

La vivisection est tout aussi condamnable d’un point de vue éthique, comme l’exemple extrême de comportements anthropocentriques et spécistes (visant à affirmer la supériorité de l’espèce humaine sur les autres), gravement préjudiciables au respect de tous les droits. La vivisection est un crime, quel que soit l’argument utilisé pour tenter de la justifier: que ce soit en invoquant  « le bien de l’humanité” ou, comme c’est souvent le cas, pour satisfaire uniquement des intérêts personnels et professionnels.

À la une

Grande manifestation contre la vivisection et le CEDS

Grande manifestation unitaire contre la vivisection et le CEDS (Centre […]

Lire la suite

Derniers articles

Suivez toutes les actualités de la ligue contre la vivisection.

Suivez-nous !

Suivez l’actualité de la Ligue Française contre la Vivisection sur notre page Facebook et soutenez notre démarche !

Liste des produits respectueux des animaux

Consultez les produits “Cosmethique” délivré par International Campaigns.  Il s’agit des produits n’ayant pas eu recours aux tests sur les animaux. Vous y verrez également « Vegan » lorsque la marque a affirmé que l’ensemble de ses produits ne contiennent pas d’ingrédients d’origine animale.

“Les Câlinous”

Connaissez-vous la Maison de Retraite des Câlinous ? Un lieu où les animaux en fin de vie coulent des jours heureux.

La vivisection : pourquoi être contre ?

Des résultats infondés

 

Deux grammes de scopolamine tuent un être humain tandis que les chats et les chiens peuvent supporter des dosages cent fois supérieurs. Un seul champignon Amanite phalloïde peut décimer une famille entière d’humains, mais il s’agit d’un aliment bon pour la santé du lapin, l’un des animaux favoris des laboratoires. Comment, dans ces conditions ne pas remettre en cause les résultats cliniques ?

Inutile, dangereux et cruel

 

Le chimpanzé a 98.4% de son ADN identique de celui de l’homme, mais cela ne veut rien dire, car il a une biologie et une physionomie bien différente de la notre. Par exemple, il est immunisé contre 3 maladies mortelles chez l’homme : le SIDA (HIV/AIDS), l’hépatite B et la Malaria. 1,6% de différence dans l’ADN qui entraine de grandes différences dans la pratique.

En finir avec la cruauté animal

 

Les expériences sont réglementées, mais cette réglementation permet encore que des animaux soient infectés par des maladies mortelles et empoisonnés à mort sans aucun antalgique. Actuellement, dans des laboratoires britanniques, des animaux sont encore brûlés, paralysés et victimes de traumatismes crâniens, de crises cardiaques et d’électrocutions.

Il existe d’autres solutions

 

Animaux et humains sont biologiquement très différents et les expériences doit être spécifique à l’espèce Il est possible, et préférable de cultiver des cellules, pour obtenir des groupes de cellules, des tranches d’organes, de tissus etc. pour matérialiser les interactions et enregistrer ces informations provenant de “laboratoire sur puce”

Adhérez à la ligue française contre la vivisection

Téléchargez le formulaire d’adhésion et participez activement à la lutte contre la vivisection. Vos dons sont importants pour continuer le combat contre les atrocités dont sont victimes les animaux.

Nous comptons sur vous !

Télécharger le formulaire d’adhésion

La Ligue Française contre la vivisection sur le terrain

La vivisection en chiffres

1 004 873

C’est le nombre d’animaux utilisés pour des essais toxicologiques et d’autres évaluations de sécurité tous les ans représente plus de 1 000 000 d’animaux, ce qui correspond, en terme d’individus à une ville comme Marseille, qui tous les ans serait décimés.

80 %

Les rongeurs représentent avec les lapins 80% du nombre total d’animaux utilisés. La deuxième catégorie d’animaux les plus utilisés est constituée d’ animaux à sang froid, c’est-à-dire les reptiles, les amphibiens et les poissons, qui représentent 12,4 %.

1 800 000

C’est le nombre supposé de Végan en France. Rappelons le, les Végan ne consomment aucun produits issus de l’animal. Viandes, poissons, miel, oeufs laitages, mais aussi dans les textiles avec le cuir notamment. Envie de passer le cap ?